Rechercher
  • Aurélie Pimenta - Educatrice canin et comportementaliste félin à Clichy

Comment occuper son chien ?

Dernière mise à jour : 15 janv. 2021

Il existe énormément d’activités d'intérieur qui vous permettent d'occuper votre chien, développer ses capacités cognitives et en prime, votre lien.

Occuper son chien est essentiel, cependant il doit également être capable de s’ennuyer et de rester calme, sans faire une activité en particulier. Il n’est pas question de le surcharger d’activités. Travailler sur le calme est aussi important.

Rappel : les chiens dorment 12 à 14h par jour. Il est primordial de respecter son sommeil et de ne surtout pas le réveillez pour jouer.


Les activités masticatoires


Les activités masticatoires sont essentielles pour le bien être de votre chien.

- Bien être mental : diminution du stress, de l'anxiété, des troubles du comportement

- Bien être physique : prévention des problèmes bucco-dentaires et du surpoids


L’idéal est que votre animal mastique différentes matières (caoutchouc, corde, tissus, friandises naturelles…) et ce qu'il apprécie ! Par exemple Fifa, mon chien, se fiche complètement des matières caoutchouc, il préfère les peluches et surtout les friandises naturelles. Quelque soit ses goûts, le plus important est d'être sûr de ce qu'on lui donne : jouets adaptés, friandises naturelles ... La priorité, c'est sa sécurité !

Quelques idées de friandises naturelles :

- sabot de veau,

- oreilles de cochon, de lapin (forte odeur), de boeuf (peu d'odeur)

- peau de boeuf, d'agneau, de cerf, de sanglier,

- bois de cerf ou corne de buffle (très solides),

- tripes en tout genre, cou de dinde, museaux, trachées, tendons ...

Il y en a pour tous les goûts ! Pensez toutefois à privilégiez le boeuf et l'agneau, plutôt que le porc, pour les chiens en surpoids.



Les activités olfactives et exploratrices

Saviez-vous que 15 min d’activités olfactives équivalent à 1h d’activité physique ?

Votre chien est un nez sur pattes, l’odorat est son sens le plus développé avec plus de 220 millions de récepteurs olfactifs (contre 5 millions chez l’humain !). Faire travailler son flair est indispensable. - Lors des sorties : même courtes, laissez flairer votre chien, laissez lui du temps. C’est normal qu'il renifle les pipis et popos de ses congénères, ce n’est pas sale. C’est sa façon de consulter ses mails et sms !


- Lors de son repas : donnez-lui sa ration alimentaire autrement que dans une gamelle. Dans la nature, les chiens mettent entre 3 et 5h à trouver leur nourriture, avec nous, en quelques minutes ils ont mangé. N'hésitez pas à rendre le moment du repas plus cérébral en répartissant les croquettes dans le jardin, l'appartement ou en lui proposant une mission d'exploration.


Quelques idées d'exploration : - une boîte en carton, une boite d’oeufs vide,

- des gamelles interactives,

- une balle distributrice Hol-EE roller, un Kong Wobbler,

- un tapis de fouille (snuffle mat), une serviette roulée, un Kong Quest,

- un tapis de léchage (lickimat) ...

Et pour plus de difficultés, congelez les️. L’activité de léchage est en plus apaisant !


- Lors de jeux : cachez des friandises sous des gobelets ou dans vos mains poings fermés et faites découvrir à votre chien. Pour aller plus loin : prenez un sachet de thé infusé faite le sentir à votre chien, cachez-le (dans un endroit facile au début) et demandez lui de le chercher. 



Les activités mentales


Votre chien réfléchit bien plus que vous ne le pensez ! Vous pouvez lui proposer un plateau d'activité avec différents niveaux qui permettent de cacher des friandises dans des tiroirs.

Il a même été montré que les chiens sont sensibles à l’attention de leurs humains, à leurs gestes et regard. Il est possible de lui apprendre des tours et cela grâce au renforcement positif des bons comportement ou au shaping (façonnement du comportement étape par étape). La clé ? Patience et cohérence dans les différents apprentissages demandés.


Quelques exemples d'apprentissage

- toucher votre main ou un objet,

- prendre, rapporter, donner un objet,

- effectuer un mouvement amusant (high five, roulade) ...


Commencez par des tours simples, prenez votre temps, tout apprentissage se fait en étapes. Votre chien doit pouvoir atteindre ou réussir à trouver la nourriture. Ne forcez jamais votre chien, ne le touchez pas, il doit essayer de lui même. S’il n’y arrive pas c’est que l’exercice est trop difficile, et non pas parce qu’il s’est trompé, revenez en arrière !Il n’est pas question de le mettre en échec afin de ne pas le frustrer, aider-le, le cas échéant. Faites des pauses et terminez toujours sur une réussite !


Source : pim'pets - Aurélie Pimpea

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout