Rechercher
  • Aurore Duthoo

TOP 3 : Combien ça coûte de ne pas faire appel à un éducateur ou comportementaliste ?


Longtemps abonnée au magazine Psychologies, alors que je fais du tri, je tombe sur un article intéressant intitulé "8 mauvaises raisons de ne pas aller voir un psy".

L'une des premières raisons était "je n'ai pas les moyens", ce à quoi l'intervenant répond "Oui, aller voir un psy coûte de l'argent, mais vous êtes-vous déjà demandé combien ça vous coûte de ne pas aller voir de psy ?".

Beaucoup sont ceux qui pensent également ne pas avoir les moyens de faire appel à un éducateur canin ou un comportementaliste. Voici le top 3 des frais engendrés par une mauvaise compréhension de votre compagnon à quatre pattes :



1- La dégradation La dégradation peut prendre bien des formes : manger un chausson, faire ses besoins sur le tapis, mordiller les pieds de table, faire ses griffes sur le canapé ... Il m'est déjà arrivé de rencontrer des familles où le chien avait fait des milliers d'euros de dégâts ! Sans parler des objets d'aspect sentimental à la valeur inestimable.



Une chose est sûre, toutes les dégradation sont l'expression d'un mal être physique ou mental de votre animal et ce quelque soit son âge. Il ne le fait pas exprès pour vous embêter, ni pour se venger. Il essaye simplement d'exprimer à sa façon son anxiété de séparation ou son ennuie par exemple. Quelques séances avec un éducateur ou comportementaliste permettent d'apprendre à décrypter ses messages et de réduire drastiquement la facture, pensez-y !


2- Les achats de compensation

On achète une cage pour enfermer un chien qui détruit, un collier anti-aboiement pour le faire taire un chien qui s'exprime trop, une clôture anti-fugue pour le retenir, un collier étrangleur pour l'empêcher de tirer sur la laisse, un spray pour calmer sa réactivité ou ses phobies ... Les exemples sont malheureusement aussi nombreux que les situations et l'addition peut vite s'élever à plusieurs centaines d'euros.

Ces "mauvais comportements" peuvent pourtant tous être solutionnés grâce à l'accompagnement d'un éducateur ou comportementaliste. Veillez cependant à choisir un professionnel proposant des méthodes bienveillantes et respectueuses de votre animal.

3- Les frais vétérinaires

Si votre chien mord, ou même pince, un humain ou un autre chien, la procédure légale impose trois visites successives chez le vétérinaire (soit 90€ minimum). A ce montant peut aussi venir s'ajouter des frais de dédommagement ou réparation. On laissera ici de côté les risques juridiques pour se concentrer sur les risques financiers, mais ils doivent pas être minimisés.


Autre exemple, si vos deux chiens se battent et l'un d'eux se blesse ? Ou encore si votre chien est victime de stéréotypie et se lèche excessivement les pattes au point de se les abîmer ? Ce sont encore des frais qui pourraient être éviter ... Faites appel au plus vite à un éducateur ou comportementaliste !


Voilà notre top 3 des dépenses liés à ne pas faire appel à un professionnel !

Alors, est-ce que le coût d'un bilan et d'éventuelles séances vous semble toujours aussi élevé ?



Source : Pile Poils - Aurore Duthoo

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout